11 janvier 2017

Pain et mélasse au menu…

À chaque année, les Sœurs du Bon-Pasteur commémorent les événements qui ont mené à la fondation de leur Congrégation.

Le 11 janvier 1850, Marie-Josephte Fitzbach et sa première compagne, Mary Keogh, se dirigent vers la rue Richelieu, à Québec, pour ouvrir un refuge qui accueillera des femmes en difficulté. Le lendemain, les deux dames ouvrent la porte à une première pensionnaire qui sera suivie de plusieurs autres et ce, depuis maintenant 167 ans. Aujourd’hui, dans certaines maisons, on se réunira pour partager la traditionnelle collation de pain et de mélasse en souvenir de la frugalité des premiers repas servis à l’Asile Ste-Madeleine.

> Voir les archives

© Soeurs du Bon-Pasteur de Québec, tous droits réservés / all rights reserved
Dernière mise à jour le 13 décembre 2017.